Isolation thermique

Isolation de combles

L'isolation des combles est souvent la plus facile à mettre en œuvre et la moins coûteuse. Elle peut en outre être réalisée avec des matériaux recyclés à faible impact environnemental tels que la ouate de cellulose qui présente de nombreux avantages :

  • Meilleure inertie que les laines minérales
  • Propriétés anti-moisissures, anti-insectes anti rongeurs
  • Pérennité de l'isolation dans le temps
  • Bonnes performances thermiques comparables aux laines minérales
  • Bonnes performances acoustiques
  • Difficilement inflammable

Isolation de toit par l'extérieur « Sarking »

La méthode d'isolation par Sarking est un procédé d'isolation par l'extérieur des toitures inclinées.


Elle est tout à fait appropriée dans les cas de plafond rampant (combles habitables) et lorsque la couverture doit être rénovée.
L'investissement est souvent assez conséquent mais permet de conserver le volume et la surface habitable à l'étage et d'éviter tous travaux à l'intérieur du logement.


De plus la performance du Sarking est très bonne car l'épaisseur d'isolant peut être adaptée à souhait et elle n'est pas limitée par les ponts thermiques constitués par la charpente.

Isolation par l'extérieur

L'Isolation Thermique par l'Extérieur souvent désignée par le terme ITE est souvent le procédé à privilégier en neuf comme en rénovation. Plus couteux que l'isolation intérieure (ITI), elle permet de ne pas réduire la surface habitable et d'atteindre des performances beaucoup plus importantes sans risque de désordres à moyen et long terme.


Attention toutefois, dans le cas des rénovations, il est important de ne pas négliger certains points de détails de mis en oeuvre pour ne pas affaiblir la performance de l'ITE. L'expertise de BE&CO vous permettra de garantir l'obtention des performances escomptées.


L'ITE peut être réalisée soit à base de matériau chimiques et très industrialisés (polystyrène, laine minérale, blocs isolants), soit à base de matériaux bio-sourcés (fibre de bois, paille, blocs de chanvre). Les seconds sont souvent moins performants que les premiers mais cette faiblesse peut généralement être compensée par une plus forte épaisseur.


Le choix entre ces types d'isolant se fait plutôt en fonction du coût, mais surtout en comparant leur impact environnemental et « l'énergie grise » qu'il a fallu consommer pour produire ces isolants, celle-ci étant souvent très importante pour les produits très industrialisés.

Isolation par l'intérieur

L'isolation intérieure est souvent présentée comme peu chère et facile à mettre en oeuvre et a été adoptée comme un standard en France depuis les premières règlementations thermiques. Elle présente pourtant des inconvénients qui peuvent la rendre souvent peu appropriée :

  • Elle empiète sur la surface habitable et présente donc un coût indirect liée à cette perte de surface notamment dans les projets de rénovation,
  • Elle impose en rénovation des travaux contraignants à l'intérieur de l'habitat,
  • Elle génère souvent des ponts thermiques importants sur les façades,
  • Elle impose la mise en oeuvre d'un pare-vapeur qui doit être d'autant plus soignée que l'épaisseur d'isolant est importante, sans quoi des désordres peuvent apparaitre (tassement, moisissures dans les murs et baisse de performance).

Nous la conseillons donc en rénovation uniquement lorsque l'isolation extérieure s'avère trop complexe ou impossible à mettre en oeuvre.

Isolation en paille

Les 3 petits cochons ne détiennent pas le monopole de la paille qui se développe de plus en plus dans la construction de maison individuelle ou de bâtiments publics. Et pour cause, celle-ci présente de nombreux avantages :

  • Elle est peu chère, en quantité abondante et peut être achetée localement,
  • Elle présente de bonnes performances acoustiques et thermiques,
  • Elle présente un déphasage thermique significatif très bénéfique pour le confort estival,
  • C'est un produit 100% naturel favorisant un air intérieur sain, avec un bilan carbone et énergie grise extrêmement favorable,
  • Son emploi est à la portée de tous, particulièrement adaptée à l'auto construction mais également à des procédés de construction semi-industriels,
  • Elle est perspirante et agit comme un régulateur d'humidité dans l'habitat.
  • Enfin elle est tout à fait appropriée pour la conception de maison passive !

Elle nécessite en revanche un réel savoir-faire dans la conception et la mise en oeuvre et ne laisse pas de place à l'improvisation.

La paille vous séduit ? BE&CO peut vous aider à concevoir votre projet de construction paille à ossature bois.